ACTUALITES > RENOVATION ET ECONOMIE D’ENERGIE

Rénovation et économie d’Energie

Point sur les dispositifs règlementaires

L’Agence nationale de l’habitat (Anah), qui gère et centralise l’aide financière pour les travaux Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE), a annoncé à la mi-Juillet par communiqué de presse qu’elle diminuait son soutien avec effet immédiat pour ce type de travaux de rénovation. Cette annonce a pris de cours les professionnels du secteur.

Par conséquent, les forfaits pour les travaux d’isolation thermique par l’extérieur ont donc été rabotés de manière conséquente rendant la subvention moins incitative à la réalisation des travaux.

Le chauffage collectif, le mode de chauffage le plus coûteux ?

On s’oriente vers une individualisation des frais énergétiques pour les copropriétés. La majorité des bâtiments collectifs ont été construits pendant les Trente Glorieuses, des immeubles souvent caractérisés de passoire thermique aujourd’hui.  Bien que le chauffage collectif soit généralement plus performant que l’individuel, c’est la faible performance énergétique de ces bâtiments qui est mise à l’épreuve.

 A partir du 25 octobre 2020, les copropriétaires se verront mettre à disposition un suivi de leur consommation de chauffage, de chaleur, de froid et d’eau chaude sanitaire dans les immeubles disposant d’une installation centrale de chauffage ou de froid. Ce nouveau décret permettra de sensibiliser les copropriétaires et ainsi pousser les syndics à réaliser des rénovations thermiques dans la copropriété comme le calorifugeage par exemple.