NOTRE PORTEFEUILLE DE PROJETS

Les projets que nous sélectionnons et soutenons répondent à des standards internationaux et de qualité.
Ces standards que ce soit sous l’égide du Gold Standard ou du Verra, certifient que nos crédits carbone issus de ces projets respectent des critères stricts en matière environnementale, économique et sociale tout en ayant des impacts fortement positifs sur les populations locales.

Agriculture durable

Kenya - Afrique

Energie verte éolienne

Turquie - Europe

Energie verte solaire

Turquie - Europe

Energie verte hydraulique

Turquie - Europe

NOS LABELS

OBJECTIF DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Les objectifs de développement durable sont un appel à l’action de tous les pays – pauvres, riches et à revenu intermédiaire – afin de promouvoir la prospérité tout en protégeant la planète. Ils reconnaissent que mettre fin à la pauvreté doit aller de pair avec des stratégies qui développent la croissance économique et répondent à une série de besoins sociaux, notamment l’éducation, la santé, la protection sociale et les possibilités d’emploi, tout en luttant contre le changement climatique et la protection de l’environnement.
Pour en savoir plus visitez le site de l’ONU www.un.org

FAQ

La compensation carbone est une démarche volontaire et responsable visant à neutraliser son empreinte carbone. Elle consiste pour un particulier, un acteur économique ou public de substituer son impact incompressible en émissions CO2 par l’achat d’une quantité équivalente de crédits carbone issus de projets environnementaux réducteur d’émissions. 

La compensation carbone est vertueuse car elle constitue une source additionnelle de financement du projet sans laquelle ce dernier ne pourrait pas avoir lieu.

Le crédit carbone se base sur l’unité d’échange internationale la « tonne équivalent CO2 ». Un crédit carbone correspond à 1 tonne équivalent CO2. Pour exemple, 1 tonne CO2 correspond à un aller-retour Paris New York pour un passager.

On peut compenser à l’aide de projet permettant de capter les émissions CO2 (par exemple la forestation) ou par des projets qui permettent de réduire les émissions de CO2 (énergies renouvelables).

Chaque individu ou organisation, que vous soyez une entreprise, une association, une collectivité locale ou un organisateur d’évènements peut compenser.

Les projets sur lesquels nous compensons nos émissions CO2 sont très longs à voir le jour. La compensation carbone répond à des normes strictes et réglementées. Lorsqu’un projet est proposé, les émissions de gaz à effet de serre évitées sont mesurées et validée par un tiers indépendant sur la base
d’une méthodologie stricte. Pour assurer la conformité d’un projet, des standards définissent les exigences aux crédits carbone générés par le projet. Ces standards sont alignés sur les critères environnementaux et sociaux des Nations Unies. Il est important de vérifier que le projet sur lequel nous
souhaitons compenser est bien reconnu par ces standards internationaux. Planter un arbre ne permet pas de compenser par exemple.

Tout acte de compensation est enregistrée dans un registre. Chaque transaction dispose d’un numéro de série unique justifiant de l’unicité de l’opération.

Un certificat de compensation vous sera délivré. Il donne la preuve que vous avez bien été enregistré et que vous avez réduit ou neutralisé votre empreinte carbone.

Sur ce certificat, vous trouverez le nom du contributeur, un descriptif du projet ainsi que la quantité équivalente de crédits carbone compensée. Des détails supplémentaires peuvent être ajoutés sur demande.

La compensation favorise le déploiement de projets moins émetteurs en CO2. De nombreux projets renouvelables et de captation de CO2 sont nés grâce à cet outil au service de la planète.

Les pays en voie de développement sont les premières victimes du réchauffement climatique. La responsabilité historique des pays industrialisés dans le changement du climat a poussé les Nations Unis à instaurer une règle sur le financement de projet dans les pays en voie de développement uniquement. C’est une action primordiale qui permet d’améliorer considérablement les conditions de vie des populations sans accélérer le déséquilibre climatique.